Help

Gagner des points

▬ Présenter son personnage[+100 PV]
▬ Élaborer un lien avec un autre joueur [+10 PV]
▬ Boucler un RP [+15 PV]
▬ Participer à un événement, une intrigue ou un évent [+25 PV]
▬ Prendre un personnage prédéfini [+7 PV]
▬ Signaler / mettre fin à une absence [+2 PV]
▬ Réaliser une commande de kit [+25 PV]
▬ Répondre à une question ou guider un membre/invité [+5 PV]
▬ Proposer une idée intelligente pour le forum[+10 PV]
▬ Devenir parrain/marraine d'un membre [+25]

Perdre des points des points

▬ A cause de la fatigue vous perdez des PV chaque jour [-1 PV]
▬ Avoir enfreint du règlement [-5 PV]
▬ Irrespect des règles dans les RP (faire bouger le personnage de l'autre...) [-5 PV]
▬ Ne pas respecter un formulaire imposé [-8 PV]
▬ Faire de la publicité pour son forum dans les sujets interdits [-5 PV]
▬ Flooder dans des RP ou dans des présentations [-5 PV]



 

Partagez | 
 

 Mauvais Rêve [Taleb]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 3
P.V : -859
Date d'inscription : 02/06/2015
Localisation : Où ?
MessageSujet: Mauvais Rêve [Taleb]   Mar 2 Juin - 21:13





❥Taleb







❥Physique





Taleb n'est pas un de ces garçon grand et blond qui fait de l’œil aux filles. Il n'est pas non plus ce geek boutonneux, les cheveux gras, qui passe plus de temps devant la lumière blafarde d'un écran à arpenter des drôles de forum qu'à jouer dehors avec ses amis. Non, il n'est rien de tout cela. C'est un jeune caucasien à la peau mate et aux cheveux foncés. Il a un visage d'adulte, ferme et fermé, avec des lèvres fines, rouges et perpétuellement plissées, un nez aquilin et fin, des sourcils broussailleux finissent le portrait. Ses yeux possèdent une légère hétérochromie, l'un est émeraude foncé, l'autre est marron clair. Mais la couleur n'est pas ce qui est le plus intéressant dans son regard. Voyez plutôt cette détermination farouche enrobée de son ruban de tristesse, voyez cet écrin de sagesse et ce tumulte jeune et chaotique, voyez la puissance de son âme en détresse à travers ses paupières à moitié closes sur ce monde. Taleb est forgé par ses âges, il est mince et sec, musclé, ni trop grand ni trop petit. Il s'habille de vieux pantalons poussiéreux et larges, d'un t-shirt usé et d'une écharpe en toile rapiécée. Et c'est tout.





❥Pouvoir












❥… Caractère




VOTRE CARACTERE EN SIX LIGNES MINIMUM ICI




❥Histoire





AVANT

[Si t’es mon père et que tu me crois extrémiste, aies un peu confiance en moi, c’est juste personnage.]

C’était il n’y a pas si longtemps, dans un pays pas si lointain. La lumière filtrait à travers les carreaux poussiéreux et fendus, elle embellissait la baraque délabrée. Une habitation faite de tôles froissées et de planches pourries, posée à même le sol. Le jeune homme ouvrit les paupières, ses doigts effleurèrent le sol rêche de terre, il tourna la tête vers ses compagnons, les scrutant un par un. Ils étaient tous réveillés, comme lui, ils l’attendaient. De la sueur froide perla sur son front, il était prêt, certes, entrainé à réagir et à agir, mais une boule d’angoisse tenace le tenait au ventre. Ses neuf vingt-neuf autres camarades étaient dans ce même état d’inquiète certitude, un silence palpable régnait tout autour d’eux.  La porte s’entrebâilla, ils se levèrent alors tous d’un même mouvement face à l’éclat aveuglant émanant de l’entrée. Une silhouette émergea, une autre encore, et finalement une dernière ; trois hommes se tenaient face aux gamins. Les deux premiers étaient seulement des larbins, des hommes de mains durs qui ne font qu’exécuter les ordres sans broncher, habillés comme des militaires mais qui ne seront jamais des militaires… Mais le dernier, lui, était quelqu’un. De longs cheveux bouclés, un sourire en coin illuminant son visage fin, une chemise bouffante et un slim déchiré aux genoux. Rien qu’au style, on savait qu’on avait affaire à une personnalité à part. Cependant, c’était le regard de l’homme qui attirait le plus l’attention. Dur  et joyeux, sage et énergique, c’était un mélange de choses contraires qui lui donnaient une allure unique. Les deux subordonnés distribuèrent les armes aux mioches, couteaux et flingues. Le chef, au même moment, commença d’une voix claire et précise :

- Vous tous ! Je vous ai trouvé, je vous ai nourri et logé, je vous ai éduqué ! Vous êtes mes enfants, et plus encore, vous êtes les enfants de Dieu ! C’est pour cela qu’aujourd’hui vous allez combattre en son nom, c’est pour cela que vous allez être ses soldats. Vous n’êtes pas de ces militaires qui prétendent rependre la paix en semant les balles, vous rependez la paix au nom de Dieu ! Nous unifierons le monde sous sa bannière. N’ayez pas peur ! Dieu n’a pas peur. Vous avez été entraîné pour cette cause… Et si jamais vous douteriez, si jamais vous vous retrouveriez seul contre tous, pensez à Dieu et à ce qu’il a fait pour vous. Khabil, souviens toi, l’année dernière, lorsque Dieu m’a conduit à la loque sanglotante qu’était ton corps ! Et toi, Mohec, quand Dieu t’a sauvé des flammes, quand Dieu t’a guidé jusqu’à moi alors que tu errais ! T’en souviens-tu ? Dieu vous aidera sur le champ de bataille comme il vous a tous aidé jusqu’à maintenant. Ayez confiance en lui et tout est possible !

Il fit signe aux enfants de sortir. Un par un, ils franchirent la porte et marchèrent jusqu’au véhicule vibrant et toussant, un par un, ils grimpèrent dans la remorque de bois et de ferrailles, un par un, ils s’assirent sur les bancs poussiéreux. Ils étaient maintenant tous collés les uns contre les autres, partageant la même appréhension et le même désir de liberté. Sauf un, Taleb avait été retenu par leur guide spirituel pour parler encore un peu. On lui exposa le plan, les différentes étapes du voyage, les enjeux et son rôle capital de meneur de troupe. L’homme lui rappela qu’il l’avait trouvé nouveau-né à côté de ses parents mort, qu’il l’avait élevé comme son propre fils et qu’il attendait le meilleur de lui. Un beau petit discours démagogue avant l’affrontement suffisait à agaillardir le moindre enfant, et c’est le cœur léger que Taleb rejoignit ses compagnons. Le voyage fut long et chaotique, le camion avançait lentement sur le chemin de terre et de gravier, s’arrêtant seulement une fois par jour, dans de petits endroits isolés pour subvenir aux besoins vitaux de la troupe. Ils ne rencontrèrent pas grand monde, la plupart des villes avaient de toute façon été déjà détruites.

Ils surent quand ils furent enfin arriver. Tout d’abord grâce aux sons, oui, ces sons d’explosions, de coups de fusil, d’hurlements. Il y avait aussi ce paysage encore plus tourmenté, ces dunes noires creusées et ces murs, un peu partout, défoncés. Et dernièrement, il y avait cette odeur. De cadavre. De sang. De poussière.

Le combat fut bref. Les balles plurent. Il y avait des fourmis partout.

[***]

Il y avait des fourmis partout, ces misérables insectes qui rampent et qui travaillent sans cesse, de vrais petits soldats de Dieu. Taleb en écrasa tout un bataillon avant de reporter son visage sur la vieille porte de fer qui venait de s’ouvrir. Deux hommes rentrèrent, accompagné d’un détenu menotté, et masqué à la méthode propre et américaine de la chose. Ils s’installèrent devant l’enfant et montrèrent à sa vue la véritable identité du prisonnier. C’était lui. Son guide. Son putain de guide qui les avait envoyé ici, eux tous, à l’abattoir pour un Dieu qui n’existe pas. Taleb lui cracha au visage, au nom de ses camarades morts, au nom de la haine qui l’habitait, au nom de l’injustice trop présente dans sa misérable vie.

- Tu nous dis tout ce que tu sais sur cet enfoiré, sa vie, ses amis, son groupuscule, et on te libère, on t’offre une nouvelle vie et un calecon tout neuf pour remplacer celui que tu as mouillé pendant le combat. T’es le seul survivant. Profite donc de cette chance, petit.

L’adolescent hocha la tête. Son choix était déjà fait.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Mauvais Rêve [Taleb]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Sénateur Anacacis; entre l'échec et les mauvais choix du peuple haitien
» Entre éthique politique et mauvais tour de la communauté internationale
» [Nov.] Cauchemar ou mauvais rêve ? [n'importe quel garçon]
» Alerte!Reponse aux magouilleurs et mauvais perdants...
» Comme un mauvais rêve

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Zone ▬  :: Personnages ~ :: Entre dans la légende...-