Help

Gagner des points

▬ Présenter son personnage[+100 PV]
▬ Élaborer un lien avec un autre joueur [+10 PV]
▬ Boucler un RP [+15 PV]
▬ Participer à un événement, une intrigue ou un évent [+25 PV]
▬ Prendre un personnage prédéfini [+7 PV]
▬ Signaler / mettre fin à une absence [+2 PV]
▬ Réaliser une commande de kit [+25 PV]
▬ Répondre à une question ou guider un membre/invité [+5 PV]
▬ Proposer une idée intelligente pour le forum[+10 PV]
▬ Devenir parrain/marraine d'un membre [+25]

Perdre des points des points

▬ A cause de la fatigue vous perdez des PV chaque jour [-1 PV]
▬ Avoir enfreint du règlement [-5 PV]
▬ Irrespect des règles dans les RP (faire bouger le personnage de l'autre...) [-5 PV]
▬ Ne pas respecter un formulaire imposé [-8 PV]
▬ Faire de la publicité pour son forum dans les sujets interdits [-5 PV]
▬ Flooder dans des RP ou dans des présentations [-5 PV]



 

Partagez | 
 

 Me? I'm transparent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 175
P.V : -805
Date d'inscription : 12/12/2014
Age : 20
Localisation : Dans sa chambre...

Carte d'identité
Nom Prénom : Daisy Joys
Groupe : Dirigeante
Pouvoir: Ressoit les émotions de celui qu'elle prend par la main
MessageSujet: Me? I'm transparent   Ven 29 Mai - 20:59



Me? I'm transparent
feat. Kys Shin



Comment avait-elle fait pour atterrir là ? Nul ne savait, peut-être même pas elle au début de sa randonnée. Puis elle avait réfléchi et elle avait simplement conclu que son petit frère la fatiguait, il lui donnait du fil à retordre. Epuisée, elle avait quitté la maison pour se divertir un peu l'esprit. George avait deux mois, presque trois maintenant, il était autiste depuis sa naissance. Pour lui, n'existait que lui et ses démons, à peine sa sœur, qui s'acharnée tant pour lui. Il pleurait sans cesse, réclamait à manger à longueur de journée et dormait très peu. Eden vivait un vrai calvaire avec lui. A ce moment là, elle songea à se trouver un ou une colocataire qui l'aiderait un peu, car il fallait tout de même tenir la maison propre, (essayer) de cuisiner, puis elle en avait assez de confier George à la garderie où tous les autres se moquaient de lui et où il ne se plaisait évidemment pas: trop de bruits, trop de couleurs, trop de formes mouvantes.

« Mais à qui pourrais-je confier George? Il est tellement difficile à vivre et puis, il faut connaître la personne, pouvoir lui faire confiance etc. Eden marqua un temps de pause avant de reprendre: Pffff, en plus j'dois bosser c'est nul! » La jeune fille n'avait toujours pas de personne en tête.

« Au pire je trouverais bien quelqu'un, ça doit bien exister dans ce monde de ouf une personne avec lequel je pourrais cohabiter? Après tout, j'ai des amis... oh et puis zut, on verra la semaine prochaine quand j'aurais un temps de pause! Marre de se boulot! Marre du Cercle! Bon maintenant où je suis moi? »

Elle était devant l'Hôtel Délabré, le lieu d'habitat des Rebelles, ceux qui attaquaient les Hominiens la nuit. Ils étaient armés, elle le savait. Ils mettaient le feu, renversaient les poubelles, cassaient les vitres et mettaient sans dessus-dessous la ville. Eden n'avait pas peur, simplement énervée. Les Rebelles se faisaient de fausses idées, ils pensaient que les habitants de la Zone qui avaient découvert des capacités plus ou moins étranges étaient supérieurs aux autres, qu'ils menaient tout le monde par le bout du nez et qu'ils contrôlaient tout. Mais c'était faux. Pourquoi ses pieds l'avaient amenée ici?

« Et maintenant je fais quoi moi? J'ai mon briquet, j'ai mon flingue. Je fous la merde ou je décampe vite fait? Je ne suis pas lâche, je ne vais pas décamper, mais ce serait aussi très lâche d'attaquer en pleine nuit! Quoique eux ne se gènes pas des moindres pour le faire! » Elle prit sa bombe de tags et commença à écrire: "Peace And Love?" ! C'était très banale mais au moins c'était un message clair et cela décorait un peu la facade blanche. Ils ne seront peut-être pas très ravis mais tant pis!

A ce moment les buissons craquèrent. Eden sursauta.

Code par Nyan-cat sur Never-Utopia

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-zone-hominiens.forumactif.org
avatar
Messages : 28
P.V : -817
Date d'inscription : 25/05/2015
Localisation : Là. Derrière toi.

Carte d'identité
Nom Prénom : Séparer par un /
Groupe : (Le groupe de référence et l’activité au sein de celui-ci ainsi que votre pouvoir) Séparer par un /
Pouvoir:
MessageSujet: Re: Me? I'm transparent   Sam 30 Mai - 9:33

Il était tard, vraiment tard, la nuit était tombée et le ciel était tout foncé. Seul l'Hôtel et sa couleur blanche plus très blanche ressortaient dans le noir de la nuit. Un lampadaire non loin de là était allumé et faisait du bruit, clignotant toutes les secondes. Sa lumière était faible...
"Il va surement bientôt s’éteindre..." chuchotais-je en regardant par la fenêtre, fenêtre qui, en passant, était complètement défoncée.
Il a l'air de faire bon, dehors.

Rhooonn...fff... Rhnn..
Ce ronflement résonnait dans mes oreilles, il m’agaçait ! Je grogne légèrement avant de mettre mes mains de chaque côté de ma tête en me retournant, dos à la fenêtre, bouchant ainsi l'entrée du son. Yah... Qui est l'idiot qui ronfle ainsi ?! Cela m'énervait tellement...
Je prends alors l’initiative de sortir, j'en profiterai pour prendre l'air et réfléchir.
Je sors donc de la pièce dans laquelle j’étais, pièce qui me servais de chambre pour cette nuit, puis je traversais le long couloir. Une fois devant l'escalier, je descends les marches deux à deux, manquant de près de me casser la gueule. J'entends des voix, deux ou trois rebelles étaient encore debout et discutaient, je me dis qu'ils parlaient surement des prochains coups qu'on leur fera, dans le village. Mais je n'y prêta pas plus attention que ça et sortie enfin de la structure.

Je plongea mes mains dans les poches de ma salopette et ne les ressortie plus. Je me mis alors à marcher, en soufflant, l'air fatigué. Un frisson me parcourut le corps lorsque je sentis le vent frai caresser ma peau, faisant ainsi lever mes petits poils invisibles sur mes bras. Je regarde le sol, mes soupirs se transformant peu à peu en paroles marmonnées. Oui, j'étais en train de chantonner, je chantonnais un air de BTS, un boysband que j'écoutais souvent avant que le dôme ne bloque tous réseaux. " Tomorrow ", c'était le titre de la chanson. Ces paroles expliquaient en quelque sorte ma situation...
Soudain, je m'arrête de marcher, je m’arrête aussi de chanter, la tête baissée, je ne bouge plus, puis, au bout de quelques minutes, je fais doucement basculer ma tête en arrière et observe ainsi le ciel. Il y a des milliers de constellations... Mais il y a aussi ce dôme. Il me gêne. Terriblement. Je repense alors aux événements qui c'étaient abattu sur le village. Je repense à ma vie en France, à mon arrivée ici, à l'inondation, aux changements, au dôme, à la zone, à ma mère... Ma mère que j'aimais temps...
" Eomma... ( Maman )" dis-je faiblement, comme a bout de force, comme si je n'avais plus de voix. Quelques larmes firent alors leurs apparitions et dévalèrent mes joues, comme une cascade. Cette petite averse de larmes se transformait bientôt en une inondation, comme lorsque la Joconde avait tout emporté, une inondation taille miniature. Je pleurais, en silence, sans rien dire. J'avais mal à la tête... Je me sentais tellement faible ainsi...

Mais alors que j'étais plongée dans mes pensées, j'entends une voix, une voix qui ne m'étais pas familière. J'essuie alors rapidement mes larmes d'un revers de manche avant de prendre l'arme qui se trouvait dans ma poche. J'avance. J'avance en direction de cette voix. Je n'avais pas peur, non, loin de là. Je me demandais juste qui c'était... Cette voix était celle d'une fille, sans aucun doute, mais que faisait-elle ici ? Cherchait-elle à se venger ? Il n'y avait pas intérêt ! Je me retrouve derrière un buisson. Elle tag notre maison !! Non mais c'est qui celle-là ?! Je fais un pas, ce qui fit du bruit, puis sortie de ma cachette, pointant mon flingue en sa direction.
" T'es qui toi ? Et tu fais quoi sur notre mur là ? " lui lançais-je tout en la fixant.

_________________
Eden Joys:
 


''On peut très bien vénérer quelqu’un qui n’est pas du côté du bien. On peut même être conscient de cette noirceur… Mais la préférer à la solitude''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 175
P.V : -805
Date d'inscription : 12/12/2014
Age : 20
Localisation : Dans sa chambre...

Carte d'identité
Nom Prénom : Daisy Joys
Groupe : Dirigeante
Pouvoir: Ressoit les émotions de celui qu'elle prend par la main
MessageSujet: Re: Me? I'm transparent   Sam 30 Mai - 10:44







La jeune fille prit doucement son arme dans sa main droite, tandis qu'elle continuait son tag de l'autre. Ambidextre. Ouais c'était pratique parfois de l'être, surtout dans un cas où une bête sauvage va vous crever les yeux et où tu dois terminer une œuvre. M'enfin bon. Eden n'avait pas peur, des bêtes elle en avait affronté - et en avait d'ailleurs subit les conséquences -  des Rebelles? Peut-être, s'ils étaient plusieurs elle allait devoir y laisser quelque chose, s'il y en avait qu'un, elle pourrait soit le blesser, soit discuter tranquillement, soit...La jeune fille ne voulait pas penser à ça. Il n'était pas très judicieux de tourner le dos à un adversaire, surtout si celle-ci est une bête féroce mais Eden voulait terminer son tag, pour une fois qu'il était à peut-prêt réussi! Puis une voix s'éleva et résonna dans ses oreilles.

« T'es qui toi ? Et tu fais quoi sur notre mur là ? » La jeune fille se retourna, surprise - qu'elle ne montra évidemment pas ! - une jeune fille? Elle pouvait distinguer les yeux rouges et glonflés de la jeune demoiselle qui se tenait devant elle, un flingue à la main. "Elle a pleuré pensa soudain Eden qui ne lâchait pas son arme pour autant. Cependant, elle la baissa vers le sol, histoire de montrer qu'elle ne lui voulait rien de bien méchant, à vrai dire, c'était la vérité. La jeune fille était parti de chez elle une fois le soleil couché et la pénombre installée, elle avait marché sans savoir où allait et s'était retrouvée devant l'Hôtel, elle en avait profité pour faire passer un message.

«
Eden, t'en s'ras pas plus, et ce que je fais au mur...Elle prit un temps de réflexion avant de reprendre Je le décor. Mais ça s'efface avec la pluie, t'inquiète, avec le temps pourri qu'on a mon message ne va pas durer longtemps. J'viens pas ici pour mettre le feu ou créer des tensions, j'viens juste parce que je suis fatiguée et que je ne peux plus dormir à cause de mon p'tit frère...'fin bon, tu fais quoi ici? C'pas tout les jours que je croise des gens qui pointent leur flingue sur moi! » La jeune fille avait dit tout ça avec un grand sourire, et elle ne disait que la vérité, cependant, une question traînait encore dans l'esprit de la jeune fille: pourquoi la Rebelle pleurait? Et cela ne venait pas du fait qu'elle était curieuse mais tout simplement parce que cette Rebelle avait l'air très jeune avec son petit visage angélique et sa taille mais ses yeux disaient eux tout le contraire, elle lui aurait donné 12 ans si la jeune fille n'avait pas longtemps fixé ses beaux yeux. 14 ans? Elle ne savait pas et elle avait toujours été nulle pour deviner les âges des uns et des autres.

Eden ne pouvait pas s'empêcher d'avoir un petit sourire doux en coin, et pour la première fois depuis...très longtemps, elle ne fit pas de faux-sourire comme elle en avait l'habitude, c'était un vrai petit sourire qui s'échappait. Cela faisait tellement bizarre. Elle fixa longtemps de nouveau les yeux de la jeune fille, elle refléta une profonde tristesse, le regard de Eden se fit alors plus insistant, il fallait qu'elle comprenne qu'elle ne lui voulait aucun mal, bien au contraire...

Code par Nyan-cat sur Never-Utopia

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-zone-hominiens.forumactif.org
avatar
Messages : 28
P.V : -817
Date d'inscription : 25/05/2015
Localisation : Là. Derrière toi.

Carte d'identité
Nom Prénom : Séparer par un /
Groupe : (Le groupe de référence et l’activité au sein de celui-ci ainsi que votre pouvoir) Séparer par un /
Pouvoir:
MessageSujet: Re: Me? I'm transparent   Lun 1 Juin - 20:08

J'étais sortie du buisson et je te regardais fixement, tu venais de pointer ton arme sur moi et tu ne me regardais même pas ?! Argh... Mais je n'avais pas peur de toi ! Ah ça, surement pas !
Une fois ma phrase lancée je te vis te retourner et baisser ton arme au sol... Pourquoi ? Tu ne voulais pas utiliser ton arme sur moi ? Tu n'avais pas peur ?! C'était l’impression que j'avais... Et cela m’énervait énormément ! Déjà que tu dessinais sur NOTRE mur !! Yah... Yah !!
Je tenais toujours mon arme braquée sur toi dans ma main droite, ma main libre cachée dans ma poche et les jambes légèrement écartées. Je souffle sur ma mèche qui vient de cacher la vision que j'avais sur toi.
Une fois mes yeux dégagés, je te regarde de haut en bas, tu n'avais pas l'air bien dangereuse...
Mais comment pouvais-tu rester si calme...? Et pourquoi tu n'arrêtais pas de me regarder ?!! Et tu souriais en plus !! Grr... Je te détestais déjà !
Je fronce les sourcils, essayant d'atténuer les picotements que j'avais aux yeux, surement dû au fait que j'ai pleuré il y a encore quelques minutes.
Je commençais ensuite à marcher d'un pas prudent vers toi.
Tu te mis à parler, et plus tu parlais, plus je m'énervais. Tu semblais ne jamais t'arrêter, une vraie pipelette à ce que je voyais... Ton sourire était toujours présent et ton regard me fixait... Argh c'était horriblement saoulant !!
Tu avais l'air ailleurs... Mais putain t'es qui à la fin...
Malgré tout je t'écoutais enchainer tes phrases et je regardais ton sourire idiot.
J'arrêta mes pas à moins d'un mètre de toi.
Pff... Eden... Mis à part si le death note existait et que, par chance, il se retrouvait entre mes mains, ton prénom ne me servait pas à grand-chose ! Tu faisais partie des solitaires ? Du cercle peut-être... Je devais me méfier de toi... Peut-être devrais-je appeler un de mes camarades...? Non, je préférais m'occuper de toi toute seule...
Une fois que ta bouche se fermait et me donnait ainsi l’impression que tu avais finie, je me mis à mon tour à parler, après une longue minute de silence.
" Tu parles trop ! Je me fiche que ton petit frère te saoul ou pas ! Et arrête de me fixer merde !! Pose ta bombe et laisse ce mur !! " criais-je alors. Je repris rapidement ma respiration avant de reprendre: " Ce que je fais ici ? C'est pas évidant ? T'es bête ?! "
Tu n'étais pas très maligne...
C'est alors que mon regard se posa sur ce que tu avais écrit, puis je me mis à sourire en coin, tellement pathétique... Tellement simplet... Je me demandais bien qui tu étais vraiment...

_________________
Eden Joys:
 


''On peut très bien vénérer quelqu’un qui n’est pas du côté du bien. On peut même être conscient de cette noirceur… Mais la préférer à la solitude''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 175
P.V : -805
Date d'inscription : 12/12/2014
Age : 20
Localisation : Dans sa chambre...

Carte d'identité
Nom Prénom : Daisy Joys
Groupe : Dirigeante
Pouvoir: Ressoit les émotions de celui qu'elle prend par la main
MessageSujet: Re: Me? I'm transparent   Sam 13 Juin - 21:51



Me? I'm transparent
feat. Kys Shin


La jeune fille ne semblait pas disposée à faire la paix, il est vrai qu'elle n'état pas sensée être là, ni à tagger sur le mur de l'Hôtel mais Eden s'en fichait royalement, elle était libre de ses mouvements et de ses gestes et ce n'est pas cette petite pimbêche sortit tout droit d'un buisson qui allait lui en empêcher. Le flingue de la jeune fille était toujours à terre, tandis que la nouvelle arrivante qui l'avait prit en flagrant délit pontait toujours l'arme vers elle, des mèches de cheveux tombants sur son visage et ses bonnes joues. Eden était méfiante. Les gens étaient plus agressifs depuis la Zone, mais elle savait se battre, avec les poings  comme avec son arme, malgré tout, elle n'avait pas envie de jouer les filles violentes.

«
Ecoute-moi miss, j'parle comme je veux, j'fais ce que j'veux et quand je veux, que tu ne m'écoutes pas je m'en fou, je t'ai déjà fait comprendre que j'cherchais pas la merde, donc tu vas gentiment te calmer, j'tai rien demandé. Je me suis montrée gentille jusqu'ici, tu commences à m'agresser, le tag s'efface avec la pluie, demain il aura disparu! Je sais très bien ce que tu fais ici, c'était une simple question. » Eden lâcha un instant les yeux de la jeune fille et lui passa tranquillement à côté avant de s'asseoir en tailleur dans l'herbe. Elle récupéra tout de même son revolver, au cas où la rencontre tournerait au vinaigre.

Eden ne sentait pas cette jeune fille, elle ne ressentait aucune compassion pour elle, du moins par pour le moment, mais quelque chose en elle ne pouvait s'empêcher d'être intrigué par ce personnage, elle était curieuse, mais elle sentait aussi une certaine haine, elle n'avait rien demandé, juste un peu de calme, voilà qu'elle tombait sur une Rebelle de très mauvaise humeur. Il ne fallait pas non plus rejetter la faute seulement sur les autres, pourquoi était-elle là, pourquoi avoir taggué? Pour combler le vide de solitude et d'épuisement en elle.  

Pourquoi fallait-il que tout soit aussi compliqué? La Zone était un endroit impitoyable, faisant souffrir bien plus d'une personne, et ce n'était pas parce que Eden n'avait pas pleuré à la perte de ses parents ou qu'elle n'avait jamais eu de bonnes relations avec eux qu'elle n'était pas nostalgique. Elle était humaine, elle avait des émotion mais surtout un cœur.


Code par Nyan-cat sur Never-Utopia

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-zone-hominiens.forumactif.org
avatar
Messages : 28
P.V : -817
Date d'inscription : 25/05/2015
Localisation : Là. Derrière toi.

Carte d'identité
Nom Prénom : Séparer par un /
Groupe : (Le groupe de référence et l’activité au sein de celui-ci ainsi que votre pouvoir) Séparer par un /
Pouvoir:
MessageSujet: Re: Me? I'm transparent   Mar 14 Juil - 15:43

Je te regardais et t'écoutais en fronçant les sourcils et en serrant les dents, qu'est-ce que tu pouvais m'énerver ! Je sentais la colère monter en moi, mode crescendo.
Tu paraissais si calme, si posé, si... Vide d'émotions. Oui, c'est ça, vide d'émotions, froide je dirais.
Moi j'étais là, planté comme un cactus devant toi, mon arme qui ne te lâchait pas, et toi, tu te comportais comme si rien ne se passait, comme si tu discutais tranquillement avec une amie, comme si la zone n'était plus là alors qu'une fille inconnue pour toi pouvait te tirer dessus à tout moment. Tu avais même réussi à me faire croire un court instant qu'il n'y avait plus de zone, que je nageais simplement dans un mauvais rêve, que c'était moi, l’intrus, que c'était moi qui avais un sérieux problème, que ma mère était encore là, qu'elle me cherchait tandis que je jouais les mauvaises filles, mais cela ne durait qu'un court laps de temps, une seconde ou deux je dirais, bon, peut-être cinq, mais pas plus.
Je ne te lâchais jamais du regard, même lorsque j'étais plongée dans mes plus profondes pensées, une lueur de haine et de désespoir, de tristesse, d'envie de meurtre aussi peut-être nageait dans mes yeux encore humides.
Peut-être que tu cachais juste un rôle... Peut-être que tu allais me tuer, que j'allais mourir en ce jour, peut-être que je ne devais pas jouer les grandes et appeler quelqu'un, peut-être que je devais me sauver, sauver ma vie que je pouvais perdre à tout moment, mais ma fierté était au-dessus de ça, bien plus forte, bien plus haute, peut-être que j'avais trop de fierté, c'est même sûr, mais je n'allais pas la perdre de sitôt.
Je t'écoutais sans t'écouter, bien trop occupé à me poser toutes ces questions, bien trop occupé à me demander ce qui allait se passer.
Je te regardais passer à côté de moi, un peu étonné et surtout très énervé.
Je te fixais un moment avant de prendre la parole, te posant une question qui me trottais dans la tête depuis un petit bout de temps.
" Eh, t'es humaine ? "
Je savais déjà la réponse, évidemment, ma question était tellement stupide, mais je sais pas, tu étais tellement... Différente ? Oui, je pense que c'était le mot approprié, différente...

_________________
Eden Joys:
 


''On peut très bien vénérer quelqu’un qui n’est pas du côté du bien. On peut même être conscient de cette noirceur… Mais la préférer à la solitude''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 175
P.V : -805
Date d'inscription : 12/12/2014
Age : 20
Localisation : Dans sa chambre...

Carte d'identité
Nom Prénom : Daisy Joys
Groupe : Dirigeante
Pouvoir: Ressoit les émotions de celui qu'elle prend par la main
MessageSujet: Re: Me? I'm transparent   Mer 29 Juil - 16:41



Me? I'm transparent
feat. Kys Shin


Eden éclata d'un rire franc oui le premier depuis une éternité, au milieu de tous ses faux-sourire, c'est en pleurant quasiment qu'elle s'exclama:

«
Et encore heureux! Ha ha ha dit moi, pourquoi tu crois que je ne le suis pas? Et...désolé, ça fait une éternité que je n'ai pas ri, j'en avais besoin! »

Eden s'allongea tranquillement dans l'herbe et regarda le firmament argenté, la nuit était sombre, aussi sombre que de l'encre noir qui aurait coulée sur un bureau. Il faisait bon, une douce brise caressait la joue de la jeune fille et l'herbe lui chatouillait les bras, les jambes. Elle pouvait presque entendre le bruit de pas des insectes et autres petites bestioles qui vivait dans cette contrée verte. Un monde minuscule comparé à notre vaste monde pensa-t-elle. Le lampadaire s'éteint soudainement dans un grésillement sinistre, la nuit noire venait d'engloutir les dernières lumières et on distinguait maintenant plus que des ombres.

La jeune fille n'avait pas lâché son arme et Eden ne savait plus quoi penser, alors elle fit comme si tout était normal et elle se perdit dans ses pensées. Elle n'avait pas peur de mourir, elle partirait de ce monde avec au moins la fierté de ne rien avoir lâché, et puis elle ne manquerait à personne. Sa vie était bien trop absurde après tout, mais Eden n'avait jamais pensé au suicide, elle n'était pas lâche, elle irait au bout. Mais la mort ne lui faisait plus peur, alors si elle mourait aujourd'hui, c'était qu'elle l'avait mérité et qu'à présent, c'était la fin.

Elle songea à son frère, son étrange petit frère hanté par ses affreux cauchemars. Il lui donnait du pain sur la planche celui-là, depuis qu'il n'y a plus d'adulte, la jeune fille est bien obligée de s'occuper de lui, or, elle n'est pas prête à être mère, ça non et elle n'en a aucune envie. Et c'est perdue dans ses pensées,  que Eden parut disparaître de ce monde quelque instant. Puis elle se redressa vivement, faisant frémir l'herbe tassée sus son poids et c'est assise, qu'elle demanda:

«
As-tu peur de la mort? »



Code par Nyan-cat sur Never-Utopia

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-zone-hominiens.forumactif.org
avatar
Messages : 28
P.V : -817
Date d'inscription : 25/05/2015
Localisation : Là. Derrière toi.

Carte d'identité
Nom Prénom : Séparer par un /
Groupe : (Le groupe de référence et l’activité au sein de celui-ci ainsi que votre pouvoir) Séparer par un /
Pouvoir:
MessageSujet: Re: Me? I'm transparent   Lun 24 Aoû - 13:21

Je t'écoutais, sans bouger, sans répondre à ta phrase, à ton rire, restant juste muet. Une éternité disais-tu ? Une éternité... C'est long ça, une éternité. Moi aussi je ne riais pas souvent ni même énormément, mais tout de même, on arrivait à me faire rire parfois, bêtement, pour un truc vraiment idiot, mais qui me réchauffait le cœur... C'est vrai... Peut-être que pour être heureux, il faut rire... S'amuser... Mais avec la zone, s'est devenu presque impossible, non, impossible, complètement impossible, même lorsque l'on rit, on ressent ce poids pesant sur la ville. On est emprisonné, tous, ici, dans ce lieu obscur. Lorsque l'on me dit "la zone", je pense immédiatement à la mort, car oui, je pense que nous sommes tous condamnés à mourir ici, entretué, ou alors tué par un de ces animaux, d'une façon atroce sans doute, en souffrant énormément, mentalement, physiquement aussi. Sans même m'en rendre compte, je baissais petit à petit mon arme tandis que le seul lampadaire qui nous éclairait venait de s'éteindre, nous laissant seules, dans l'obscurité. Maintenant, je ne voyais plus que ton ombre, grâce à la lune, qui nous donnait un peu de lumière, faible, mais utile.
J'écoutais à présent le silence, la légère brise qui caressait nos peaux, le feuillage qui frémissait. J'étais plongé dans mes pensées, une nouvelle fois, je ne faisais plus attention à ta présence, a ton corps allongé dans l’herbe, j'observais la nature, le ciel, je prenais conscience des battements de mon cœur plus très régulier, de ma peau qui frissonnait, de mes jambes qui tremblaient légèrement et aussi de ma respiration un peu plus calme. Je regardais tout, et rien, le vide, le plein, réfléchissant à des centaines de choses, à un moyen de s'échapper, si le dôme qui nous emprisonnait avait une fin, si un jour il tomberait, et que nous serions de nouveau libres, qu'est-ce que je ferais si nous étions libres ? Je ne sais pas... Je trouverais sûrement un moyen de m'enfuir... Car toute seule, je ne pourrais pas non plus partir d'ici, je serrais toujours, d'une façon ou d'une autre, emprisonné...
Je fermais les yeux, avant de les rouvrir aussi tôt, sortant de mes pensées en t'entendant te lever, puis me poser cette question.
' As-tu peur de la mort ? '
Je restais immobile, ne sortant aucun son de ma bouche pour le moment, me répétant plusieurs fois cette question, elle tournait maintenant en boucle dans ma tête. Est-ce que j'avais peur de cette chose à lequel nous sommes tous ramenés ? La mort... J'y pense parfois, mais je ne me pause jamais cette question, pourtant essentiel. Je laissais doucement glisser l'arme de ma main, baissant légèrement la tête. La mort... Oui... Elle me terrifie. Oui, car je ne sais pas ce qu'il m'arrivera après la mort. Peut-être que ce sera pire qu'ici, peut-être que je retrouverais ma mère, et la façon dont je vais mourir, je ne l'a connais pas non plus, alors oui, la mort me fait peur, horriblement peur. J'hésite à te donner ma réponse mais finis par le faire, pour je ne sais quelle raison.
" Oui. "

_________________
Eden Joys:
 


''On peut très bien vénérer quelqu’un qui n’est pas du côté du bien. On peut même être conscient de cette noirceur… Mais la préférer à la solitude''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Me? I'm transparent   

Revenir en haut Aller en bas
 

Me? I'm transparent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Intrus... [PV: Couleur d'Opale]
» Couleur transparente pour RPG Maker XP
» collant pour hommes
» Un retour fracassant avec un nouveau personnage! La mascotte débarque! [finit]
» [ Iles touristiques] La justice... Mais en maillot de bain !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Zone ▬  :: Les alentours :: Hôtel Délabré-