Help

Gagner des points

▬ Présenter son personnage[+100 PV]
▬ Élaborer un lien avec un autre joueur [+10 PV]
▬ Boucler un RP [+15 PV]
▬ Participer à un événement, une intrigue ou un évent [+25 PV]
▬ Prendre un personnage prédéfini [+7 PV]
▬ Signaler / mettre fin à une absence [+2 PV]
▬ Réaliser une commande de kit [+25 PV]
▬ Répondre à une question ou guider un membre/invité [+5 PV]
▬ Proposer une idée intelligente pour le forum[+10 PV]
▬ Devenir parrain/marraine d'un membre [+25]

Perdre des points des points

▬ A cause de la fatigue vous perdez des PV chaque jour [-1 PV]
▬ Avoir enfreint du règlement [-5 PV]
▬ Irrespect des règles dans les RP (faire bouger le personnage de l'autre...) [-5 PV]
▬ Ne pas respecter un formulaire imposé [-8 PV]
▬ Faire de la publicité pour son forum dans les sujets interdits [-5 PV]
▬ Flooder dans des RP ou dans des présentations [-5 PV]



 

Partagez | 
 

 Présentation de Brendan, génie du Cercle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 29
P.V : -642
Date d'inscription : 25/05/2015
Age : 24

Carte d'identité
Nom Prénom : Brendan / Kernunnos
Groupe : Cercle
Pouvoir: Synchronisme biologico-temporelle
MessageSujet: Présentation de Brendan, génie du Cercle   Lun 25 Mai - 19:26



Brendan Kernunnos







Tu veux ma photo ?


Non mais sérieusement tu t'es regardé ? Avec ta dégaine hautaine et cynique, tes allures de petit bourgeois manqué, tes habitudes de fils unique prétentieux ...
Tes vêtements ne sont pas adaptés à une survie de tous les jours. Tu te la joues citadin et gentleman effronté alors que le danger guette ta porte. Heureusement que tu as la présence d'esprit d'arborer un style plus sobre lorsqu'il s'agit de t'aventurer à l'extérieur.
Au moins ton style ne passe pas inaperçu dans Hominis. Les gamins plus âgés pensent encore que tu es maudit au vu de ta couleur de tes cheveux, leur médisance et leurs remarques arrogantes s'étouffant derrière ton rire impertinent. Ta chevelure naturellement blanche est génétique, pauvres ignares ! Au moins cela fait-il son charme auprès des fillettes plus crédules qui se demandent si tu es un ange. Un ange au regard cruorique.
Malheureusement, tout le monde n'est pas du même avis. Les caïds et les plus âgés t'ont bien fait comprendre que tu n'étais pas le bienvenu ici. Et que pouvais-tu y faire ? Ce n'est pas avec un si petit corps que tu aurais pu te défendre. Ne viens pas te trouver d'excuse : le fait que tu n'es que 15 ans n'a rien à voir là-dedans.
De toute manière, tu possèdes d'autres talents. Tu es un artiste en devenir, un intellectuel rusé, pas une brute épaisse sans cervelle. Tes mains s'en font ressentir : tu n'es pas quelqu'un à travailler dans les champs ou les récoltes, c'est de ton ingéniosité et de ta malice dont La Zone a besoin.


Course contre la montre


Des observations que j'ai pu faire, cette faculté s'est manifestée quelques jours après l'apparition de la Zone. Comme si nous n'avions pas assez de problèmes, voilà maintenant un autre mystère que je vais me forcer à résoudre. Et les autres ne semblent pas disposés à m'y aider. Nous ne sommes pas encore très nombreux à avoir été affecté, mais je suppose que le nombre de mutés sera croissant de semaines en semaines.
Oui je dis mutés : à l'inverse des autres enfants avides de légendes et superstitieux comme jamais depuis l'incident des adultes, je soupçonne la Zone d'avoir un effet néfaste sur nos organismes. Les malédictions, ça n'existe pas : il y a toujours une explication rationnelle.

Concrètement, j'ai l'impression que mon corps influence mon rapport au temps. J'ai pas encore lu assez d'ouvrages de Papi à ce sujet, ils sont trop compliqués. Mais si je voulais me prendre pour un scientifique, je ferais les observations suivantes :
- lorsque le patient sujet (ça fait moins maladie, je préfère tout autant vu que c'est de moi que l'on parle) est en état de stress ou de concentration, le temps ralentit autour de lui. Ou plutôt, c'est lui qui accélère.
- de même, lorsqu'il est calme ou endormi, le temps semble se dérouler plus vite. J'en ai pour preuve la montre mécanique retrouvé dans les affaires de Grand-Père.
Il faudrait que je fasse des mesures pour cerner le phénomène, mais j'essaie de garder ça secret aux autres. On ne sait jamais comment il pourrait réagir et je n'ai pas envie qu'il s'en serve comme d'une faiblesse. Mon seul confident étant moi-même, il me faut consigner mes rapports par écrits. »


Brendan s'interrompt alors. Le reste, il n'a pas envie de l'écrire justement. Mais si son pouvoir faisait apparaître d'autres conséquences, il voudrait garder mémoire de cela :

« Le vrai problème, c'est que je croies que mon horloge biologique ne s'adapte pas. J'ai observé que mes cheveux et mes ongles poussaient davantage en journée que la nuit. Lorsque mon pouvoir se manifeste, j'ai l'impression de vieillir plus vite. Si je ne fais pas attention, je risque de devenir majeur à mon tour, sauf que tous redoutent de subir le même sort ...
Pour pallier à cela, je me suis mis à consommer des somnifères pour m'endormir plus rapidement, vu que tout le temps passé à dormir je vieillis plus lentement. Si je m'organise bien et que je gère mes émotions, je peux éviter que les autres ne remarquent mon pouvoir et m'éviter de vieillir trop vite.
Encore faut-il que j'arrive à garder mon sang-froid lors des réunions du Cercle. Et ça c'est pas gagné ... »



Caractère


Brendan aurait pu mal tourner. Il faut comprendre par là qu'il n'est déjà pas un bon élément mais en réalité il aurait pu devenir bien pire.
De par son éducation étrangement stricte et en apparence inhumaine pour l'enfant qu'il était, le garçon a développé en parallèle de sa vivacité d'esprit une apathie particulière pour autrui. Ajouter à cela une maturité hors du commun - non seulement intellectuelle mais aussi sociale - et vous comprendrez en quoi Brendan se figure supérieur à son prochain. C'est assez simple : personne n'arrive à sa hauteur et il en a bien conscience : si seulement il avait tort ...
Ne croyez pas qu'il soit asocial, loin de là : il est un parfait petit gentleman. Toujours à l'aise dans n'importe quelle situation, s'adaptant sans peine à l'imprévu, Brendan a toujours su paraître des plus agréables compagnies pour s'attirer les faveurs. Que ce soit pour tromper l'ennui avec des amitiés factices ou stimuler son intellect avec de nouveaux défis et un apprentissage plus poussé dans des domaines plus complexes, le jeune homme vit au-dessus de la populace.
Son désir est de comprendre. De Tout Comprendre. Des comportements sociaux ou lois qui régissent l'univers, rien ne reste longtemps hors de sa portée, nul détail n'est négligé, sa soif de connaissance reste à jamais insatisfaite. Heureusement pour son entourage, son discernement se manifeste aussi par des valeurs éthiques et plutôt nobles. En tout point Brendan veut devenir le meilleur et le plus noble.
Toutefois, un gamin reste un gamin. Et si à n'en pas douter il deviendra un des maestros de son temps, peu importe la discipline qui lui conviendra le mieux, il lui reste beaucoup à apprendre, pour son plus grand plaisir. Et ses manières sont à revoir puisque son étt d'esprit n'est pas à la hauteur de ses propres attentes : arrogance, cynisme, égocentrisme et suffisance ne suffisent pas à décrire l'envers de la médaille.


Histoire


À l'instar des autres journées, celle-ci ne faisait pas exception. Aller à l'école avait été d'un ennui mortel, dont le garçon avait survécu en s'amusant à prédéterminer quelles seraient les questions du test surprise de l'enseignant. Bien sûr, le pauvre n'en avait pas parlé à personne, mais il était si aisé de lire en lui. De brèves regards trompeurs, des fourcheries de langage dénonciateurs, des tics condamnatoires. Ajouter à cela sa manière de porter sa sacoche en entrant ce matin et les plis rabotés du cuir indiquant un surpoids, les intonations forcées qu'il avait eu pour aider ses élèves tout le long de la journée comme s'il espérait leur donner confiance en eux et enfin la distance qui séparait la classe du dernier interrogatoire écrit : le critère de Yapounof ne se trompait que rarement lorsqu'il s'agissait de décrire le modèle de comportement humain dans ses décisions se souhaitant 'aléatoires'. Peu de choses en vérité : connaître l'existence du test relevait de l'évidence. Le sujet des questions tout autant. Les réponses, une blague. Non, le challenge qui gardait l'esprit du gamin en éveil était de décoder entièrement les habitudes manuscrites et les modèles linguistiques pré-établis dans l'esprit de son professeur. Il avait déjà lu des thèses à ce sujet, mais il lui manquait beaucoup trop d'informations pour obtenir des résultats probants. Mais qu'importe, le défi en valait la chandelle.
Ainsi à son retour, il était revenu dépité, une feuille en main, annotée d'un zéro pointé et du commentaire : « Vous devriez vous concentrer davantage de ressources à répondre aux questions plutôt que d'essayer de corriger ce que vous appelez des "erreurs d'énoncé". ». Encore une fois, les ignares ne voyaient pas l'immense mépris que Brendan leur portait. Qu'y avait-il de mal à corriger les questions pour qu'elles s'accordent avec ses propres prédictions ? Ce n'était tout de même pas sa faute si le professeur se trompait, non ? Einstein ne consacrait-il pas 55 minutes pour se poser LA bonne question pour pouvoir n'y répondre qu'en 5 minutes lors d'un problème ? Brendan se sentait seul, terriblement seul.
Seul et trahi. Trahi par ses parents lorsque ces derniers l'avaient envoyé chez son grand-père, le forçant à une vie rurale là où le milieu mondain lui était destiné. Ses pathétiques géniteurs ne s'imaginaient même pas que les convenances sociales voulaient d'eux qu'ils passent du temps avec le fruit de leurs entrailles plutôt que de s'en débarrasser.
Seul et déprimé. Déprimé de la langueur de ce style de vie pittoresque. Dégoûté de voir qu'ici la reconnaissance des adolescents pré-pubères venaient de leur agressivité et de leur animosité. Non pas que le garçon ne comprenait pas, mais il appréciait davantage lorsque les brutes ne jouaient pas des gros bras pour se faire respecter : lui préférait l'usage des mots. Lorsqu'elle sortait de la bouche d'un visage innocent, la vérité provoquait une douleur psychologique bien plus tenace et profonde que n'importe quel hématome.
Seul et emprisonné. Bien que Grand-Père était trop occupé dans son travail de médecin pour le surveiller, ce vieux schnock pouvait compter sur l'aide de ces peaux-ridées dont il soulageait l'agonie pour espionner ses moindres faits et gestes. Ces vieillards agonisants à la langue fourchue avaient propagé leur venin dans le cœur de leurs petit-enfants « pour leur éviter la mauvaise influence d'un enfant de la ville » susurraient-elles à leurs bambins. Elles pouvaient aller crever la bouche ouverte - ce qui ne tarderait pas pour certaines - avant que je ne leur accorde autre chose que ma totale indifférence. Au moins Papy réservait-il son jugement : il n'avait jamais apprécié mon père d'avoir emporté sa fille à la capitale et de n'avoir rien pu faire lorsque le comportement de Mère avait commencé à changer. Peut-être espérait-il m'inculquer un truc ou deux avant de passer l'arme à gauche ? Au moins il lui laissait tout loisir de parcourir sa bibliothèque et ses recueils de médecine. Brendan devait reconnaître qu'il y avait fait d'énormes progrès dans ce domaine. Notamment depuis qu'il espionnait en cachette les consultations : les rares 'accidents' à la campagne nécessitait autant des mains de chirurgien que de charcutier.
Le petit gamin ne s'était pas donné la peine de révéler à Grand-Père que ce n'était pas là des accidents. Étrangement, les patients n'hésitaient pas à mentir sur les circonstances de leurs blessures et beaucoup d'incohérences difficilement décelables s'en ressortaient.
De toutes manières, il n'y avait aujourd'hui parmi sa liste de patients aucune personne dont la consultation ne suscitait la curiosité du jeune homme et s'en repartit donc dans ses livres. Néanmoins, il ne put que remarquer à la fenêtre l'étrange formation nuageuse : à n'en pas douter un cumulonimbus. Fasciné par ses phénomènes physiques si particulières, Brendan savait d'ores et déjà qu'il resterait éveillé tard cette nuit là.

~ ~ ~ ~ ~

De nos jours, Brendan s'est auto-proclamé membre du Cercle. Ses connaissances en médecine attirèrent l'attention des enfants abandonnés et sans repères qui firent fi des préjugés étranges qu'ils avaient au sujet de cette chevelure blanche et de ce regard rouge. Ses talents en tant que stratège et son inventivité lui valurent la voix de tous si bien que nul ne s'opposa lorsqu'il se présenta avec d'autres lors de la formation spontanée du Cercle comme entité suprême pour assurer la survie de tous. Son sanctuaire est la large bibliothèque municipale où il a dirigé des opérations pour y entreposer tous les ouvrages du village afin de les préserver de l'humidité. Il a récemment proposé des investigations plus poussées afin d'étudier les récents pouvoirs que certains enfants manifestent dans l'optique d'une utilisation optimisée au quotidien. Actuellement, Brendan est de ceux qui ne cherche pas à s'enfuir de la Zone et a une vision sur le long terme, persuadé qu'aucune échappatoire n'est à prévoir depuis l'apparition du Dôme. Néanmoins il n'interdit aucune rechercher à ce sujet, bien conscient que des enfants moins matures ont besoin de s'accrocher à l'espoir de retrouver une vie normale et leurs parents depuis l'incident.




Dernière édition par Brendan Kernunnos le Mer 27 Mai - 14:32, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 7
P.V : -642
Date d'inscription : 11/04/2015

Carte d'identité
Nom Prénom : Rosenbach / Opale
Groupe : Membre du Cercle
Pouvoir: A la possibilité d'entrevoir les conséquences de ses actes.
MessageSujet: Re: Présentation de Brendan, génie du Cercle   Mar 26 Mai - 22:32

Bonjour bonjour ♥

Alors, tout d'abord, Bienvenue sur le Forum ! :)

Ensuite, j'ai lu le caractère itoo itoo; et je dois dire que j'aime beaucoup ce petit gentleman. De plus, je trouve le pouvoir très original *il me plaît aussi beaucoup* ! Je n'ai pas vraiment vu de fautes d'orthographe et ton style d'écriture est agréable à lire.
J'ai vraiment hâte de pouvoir lire la suite !

Bref, bon courage pour la fin de ta fiche et si tu as des questions, je suis là et le reste du staff' aussi ;)

Opale ♦

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 29
P.V : -642
Date d'inscription : 25/05/2015
Age : 24

Carte d'identité
Nom Prénom : Brendan / Kernunnos
Groupe : Cercle
Pouvoir: Synchronisme biologico-temporelle
MessageSujet: Re: Présentation de Brendan, génie du Cercle   Mar 26 Mai - 23:56

Bonjour (ou plutôt Bonsoir ^^) !

Merci de ton soutien, ton accueil et tes remarques me font très plaisir. Je n'ai pas encore complètement terminé la partie 'Histoire' mais elle est bien avancée.

Je souhaitais attendre d'être validé, mais je peux d'ores et déjà que j'avais prévu de te demander un lien : au vu de la ressemblance entre nos personnages (milieu social d'origine et comportement introverti), je pense que les récents événements auront pu faciliter notre rencontre amicale :)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 175
P.V : -630
Date d'inscription : 12/12/2014
Age : 20
Localisation : Dans sa chambre...

Carte d'identité
Nom Prénom : Daisy Joys
Groupe : Dirigeante
Pouvoir: Ressoit les émotions de celui qu'elle prend par la main
MessageSujet: Re: Présentation de Brendan, génie du Cercle   Mer 27 Mai - 8:45

Coucou :P !

Bienvenue sur La Zone alors Brendan, en espérant que tu t'y plaises. =) Tu peux déjà commencer ton aventure en contruisant ta fiche de liens ou demander un rp si tu le souhaites et en enregistrant ton pouvoir ici!

Tu peux aussi commencer a RP si tu as déjà des partenaires ou alors faire un RP libre ou tout le monde pourra se joindre. ^^

En tout cas, j'ai été totalement absorbée par l'histoire, le caractère, en fait le personnage en lui-même xD ! C'est vraiment un cas très intéressant. :P


Bonne continuation a toi, je délace aux présentations validées!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-zone-hominiens.forumactif.org
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Présentation de Brendan, génie du Cercle   

Revenir en haut Aller en bas
 

Présentation de Brendan, génie du Cercle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» présentation de demi lovato
» Modèle de présentation
» Ma présentation ! (Phyllali)
» Haïti 2007 : la quadrature du cercle ?
» Présentation de Logan Echolls

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Zone ▬  :: Personnages ~ :: Entre dans la légende... :: Présentations Validées-