Help

Gagner des points

▬ Présenter son personnage[+100 PV]
▬ Élaborer un lien avec un autre joueur [+10 PV]
▬ Boucler un RP [+15 PV]
▬ Participer à un événement, une intrigue ou un évent [+25 PV]
▬ Prendre un personnage prédéfini [+7 PV]
▬ Signaler / mettre fin à une absence [+2 PV]
▬ Réaliser une commande de kit [+25 PV]
▬ Répondre à une question ou guider un membre/invité [+5 PV]
▬ Proposer une idée intelligente pour le forum[+10 PV]
▬ Devenir parrain/marraine d'un membre [+25]

Perdre des points des points

▬ A cause de la fatigue vous perdez des PV chaque jour [-1 PV]
▬ Avoir enfreint du règlement [-5 PV]
▬ Irrespect des règles dans les RP (faire bouger le personnage de l'autre...) [-5 PV]
▬ Ne pas respecter un formulaire imposé [-8 PV]
▬ Faire de la publicité pour son forum dans les sujets interdits [-5 PV]
▬ Flooder dans des RP ou dans des présentations [-5 PV]



 

Partagez | 
 

 Ronan [Done]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 53
P.V : -759
Date d'inscription : 21/05/2015
Localisation : Derrière toi

Carte d'identité
Nom Prénom : Ronan / Denavian
Groupe : Dirigeant /
Pouvoir: Onirophilie
MessageSujet: Ronan [Done]   Lun 25 Mai - 9:51





❥Ronan Denavian







❥Certains s’y sont brûlé les yeux…

Peau mate. Iris argents liquide. Cheveux d’ébène. Il est le nouvel élève taciturne à qui personne ne parle, plongé dans son manuel de maths au fond de la classe. L’étranger qui tourne à l’angle de la rue, et qui d’un regard vous fige sur place, sans que vous ne compreniez pourquoi. Il est l’amant de la lune, sa soirée commence à minuit, méconnaissable le jour, double face d’une lame aiguisée. Rien ne trahit l’ombre du malin qui suit ses pas quand tout vous porte à douter de son âme de dévot. C’est ce sourire énigmatique qu’il porte toujours comme l’antichambre de ses pensées, et vous interdit l’accès à sa réelle personnalité. Mais peut-être êtes-vous juste parano ?
Ses vêtements bleus nuits, noirs, nuancés de cuirs bruns mettent en valeur les prémisses d’une musculature d’homme. Le peu de bijoux qui le pare, associé à un harnachement digne d’un soldat, laisse deviner ses occupations de dirigeant. Une arme fermement ficelée à son dos. Sans savoir ce qu’elles recèlent, des poches en tout genre, dont les rebondis inquisiteurs vous indiquent que c’est sûrement dangereux. Des éclats, de ci de là, trahissant des lames dissimulées à ses chevilles et poignets.
L’individu est en lui-même impressionnant, pour un gamin de 17 ans. Déjà grand, il compense le manque d’agilité qui le caractérise par l’entraînement de sa force. C’est après tout la vertu en laquelle il croit le plus pour admonester l’horrible dôme. Il dégage un parfum ferreux mystérieux. Il faut dire que pour entretenir son corps, il le soumet à un régime inspiré d’une singulière monarque, à base d’hémoglobine d’être vivant… Un breuvage, croit-il, prompt à décupler sa force de manière surnaturelle…
Il n’en reste pas moins étrangement attirant… la figure rassurante du grand frère, à qui l’on confierait sa vie dans les situations périlleuses. Il sait modeler son expression faciale pour convenir à la situation. En somme, un menteur de première catégorie…  


❥L’Onirophile

Certaines rêvent de voyager, et d’autres voyagent dans les rêves. C’est le cas des onirophiles. Ronan n’avait jamais su ce que ‘rêver’ pouvait vouloir dire. Jamais, dans son sommeil, n’avait-il reçu la visite d’êtres étranges, ou n’avait-il été transporté dans des univers oniriques. Ce n’est qu’après la catastrophe que le phénomène se produisit. Il observait le sommeil de sa demi-sœur, comme cela lui arrivait parfois, et une étrange envie le prit. Il eut soudain comme le désir de partager ses pensées, et en quelques secondes de concentration, il fut projeté dans un monde inconnu, qui n’avait rien à voir avec la réalité. Si ses premiers essais ne se soldèrent que par de passives visites, au fur et à mesure il se rendit qu’il parvenait à manipuler l’environnement autour de lui. Que ce fut pour teindre le ciel en rose ou fait apparaître un golem énorme, le monde semblait répondre à ses envies. Et entre ses mains, l’âme de la rêveuse livrée ne pouvait que subir l’infinité de sa folie…



❥… d’autres y ont perdu l’esprit !

Gentil. Gentil serviable et aimant. C’est comme ça que j’aime le voir. Il l’est, sans doute dans une certaine mesure. Ou en tout cas, l’était. La catastrophe nous a tous un peu transformés, il faut dire. Elle a fait ressortir nos élans les plus primaires, les moins avouables en société, ceux que l’on aurait préféré enfouir à jamais. Ronan n’est pas différent de nous tous, j’imagine. Il a peur, il est terrifié. Ce n’est qu’un enfant, lui aussi. Mais il est mature, et responsable. Il s’est toujours occupé de moi, quand nos parents nous laissaient seuls, quand ils avaient trop de travail. Il s’occupe des autres, c’est ce qu’il fait de mieux. Je sais qu’il cherche le moyen de nous sortir d’ici.
Oui, c’est vrai, il peut se montrer cruel. Il fait des choses que je n’approuve pas, et n’accepte même pas. Mais je lui donne sa chance, comme à tous. Il lui arrive de faire du mal aux gens que j’aime, mais en temps de crise, il faut toujours une part de sacrifices, non ? Et puis, personne ne le sait. Il le cache trop bien. Ce qu’ils ne savent pas ne peut pas leur faire de mal. Pourquoi fait-il ça ? Je n’en ai pas la moindre idée.
Il a toujours été dans son monde, un peu à l’écart. Il y a des gens comme ça, que l’on arrive pas à cerner, même après les avoir toujours connus. J’aimerais dire que je le comprends, mais ça ne sera jamais entièrement vrai. Le mieux est encore de le rencontrer. Il ne mord pas, et tant que vous restez dans ses petits papiers, vous n’avez pas trop de souci à vous faire. Enfin, je crois…


❥Histoire



*Scrrrrrrrrrshhhh*

« Kyaaaaaaaah ! »

*Tap, tap, tap, tap…*

« Ron… Ron… ! » *…*

« Ron !! Tu dors ? » *……… * « Hmm… »

*Scrrrshhh*

« Hah ! Pousse-toi, fais-moi une place. »
« Hmm... qu’esscequispasse ? », « L’o-orage… j-j’veux pas rester toute seule… »
« Trouillarde… »

Et sans plus de paroles, il se rendormit, comme à chaque fois. Inconsciemment peut-être, avais-je fini dans ses bras. Encore. Les nuits de tempête, je ne pouvais m’en empêcher. Ce n’était ni maman, ni papa, ni Delphine, notre chienne, vers qui je plongeais. Toujours auprès de lui.

Ronan n’était pas mon frère biologique. On l’avait toujours su, même si mes parents avaient mis du temps à nous le confirmer. Lui avait le cheveu noir comme le charbon, et les yeux aussi gris qu’un ciel de pluie. Tout le contraire des traits physiques propres aux Denavian, en somme. Mais ce n’était pas que ça…
A ma naissance, il était déjà là. Mes parents l’avaient adopté après d’incalculables années d’infertilité, mais l’adoption n’aurait jamais été leur choix premier s’ils avaient su que deux ans plus tard, je naîtrais. Peut-être cela se ressentait-il dans leur différence d’attitude entre lui et moi. Malgré ce qu’ils disaient, nous n’étions pas sur un pied d’égalité. Le pire était peut-être de les voir se mentir à eux-mêmes… enfin, ça n’a plus tellement d’importance maintenant. Mais aveuglés qu’ils étaient par le voile de mensonges dont ils tentaient de nous couvrir, ils ne s’étaient rendu compte de rien. Il faut dire que nous étions plutôt doués pour jouer sur les faux-semblants.

Ronan n’était pas différent des enfants de son âge. Ses activités se résumaient à l’école et aux jeux en pleine nature. Il était plutôt doué en cours, légèrement au-dessus de la moyenne, rien de bien remarquable. Ils s’entouraient de personnes respectables, les profs l’aimaient bien, un enfant sans histoire disait-on donc. Il n’y avait qu’en sport qu’il avait des problèmes. Le prof était particulièrement macho et attendait des mâles de sa classe qu’ils jouent au foot comme des pros, et Ronan détestait le foot… Enfin, d’apparence il incarnait à merveille cette figure d’angelot simplet qu’on attendait de lui.  Grâce à cela, jamais la prof de bio ne l’aurait soupçonné lui d’avoir dérobé du matériel de chimie. Ce fut Greyhin, la tête à claque du groupe B qui n’arrêtait pas de m’embêter, qui fut accusé. Il y avait des preuves il faut dire, ce bêta avait oublié ses clefs de vélo près des bleus de méthylène… Ou encore ce jour où on trouva une élève dans la bibliothèque. La fille était évanouie, son bras était cassé et du sang coulait abondamment entre ses cuisses. Mais ce fut Ronan qui la découvrit et l’aida à clopiner jusqu’à l’infirmerie. On disait même qu’elle lui avait dit merci d’une toute petite voix minaude. La rumeur de leur couple s’était propagée pendant deux mois après cette histoire, enfin jusqu’à ce que la fille change de lycée. La direction du bahut avait mené l’enquête et trouvé le coupable : le prof de sport. Renvoyé directement, il avait dû publiquement s’excuser aux parents de la victime avant de filer droit en prison.

C’était comme ça, ceux qu’il n’aimait pas finissaient toujours pas disparaître miraculeusement autour de Ronan. Une curieuse malédiction qui l’entourait, mais dont personne ne se doutait.
Seule moi savais.

Il y avait autre chose d’étrange… Il ne rêve jamais. Mais jamais jamais. Parfois, je lui racontais mes rêves, je lui disais ce que je voyais, la nuit en fermant les yeux, les sensations que ça produisait, mais que le lendemain matin en me réveillant, rien n’existait. Il ne comprenait simplement pas. Pour lui, fermer les yeux est synonyme de mort temporaire. Rien ne se produit. Il m’a confié qu’il lui était déjà arrivé de me regarder dormir, simplement pour savoir ce qui se passait. Il me voyait bouger, faire des bruits bizarres avec ma bouche, et ça le faisait rire, mais il ne comprenait pas ce qui se passait. Il ne voit rien lors des longues nuits, et parfois, je pense, s’endormir lui fait peur. Peut-être voit-il des choses horribles dont il ne se souvenait pas ? Comment le savoir, je ne suis pas dans sa tête…

Quoi qu’il en soit, Ronan échappait à la lumière chaque fois qu’une histoire obscure éclatait. J’étais la seule à partager l’ombre avec lui, à voir les coulisses de ses méfaits. Pourquoi n’avais-je rien dit ?
Je crois que comme tous ceux qui rayonnaient sous son aura, j’étais envoûtée… Oui, ce devait être cela. Qui peut m’en vouloir ? Ronan avait toujours eu cette force motrice de vous poussez au bout de vous-même, dans votre retranchements les plus secrets. Il était capable d’extraire de vous le meilleur, comme le pire. Que cela soit vrai ou non. S’il voulait vous causer du tort, il n’y avait rien qui pouvait vous sortir de ses filets… S’il vous jugeait coupable d’un crime, il y avait de fortes chances pour que l’arme soit déjà sous votre oreiller.

Il ne m’aurait jamais fait de mal, je le sais. Il me protégeait même. Les nuits d’orage où je me réfugiais dans son lit, je me sentais plus en sécurité que jamais. Que ces bras soit une prison dorée ne m’inquiétait pas plus. J’étais folle. Je suis folle… Et ni mes parents aimants, ni le fait de le connaître, n’auraient pu m’empêcher de l’aimer.

Aujourd’hui, il n’y a que nous.

Je sais que c’est cruel, mais je suis heureuse que ce soit mes parents qui aient disparu, et pas Ronan. La catastrophe est absolument terrible, mais il est là. Ses occupations le contraignent à ne pas être souvent auprès de moi, mais il y a Delphine, et les autres enfants. Et je sais que tant qu’il sera là, nous ne risquons rien. Il ne nous ferait jamais de mal, n’est-ce pas ?








Dernière édition par Ronan Denavian le Mar 26 Mai - 7:09, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 175
P.V : -747
Date d'inscription : 12/12/2014
Age : 20
Localisation : Dans sa chambre...

Carte d'identité
Nom Prénom : Daisy Joys
Groupe : Dirigeante
Pouvoir: Ressoit les émotions de celui qu'elle prend par la main
MessageSujet: Re: Ronan [Done]   Lun 25 Mai - 10:06

Coucou =) !

Et bien vendu, je valide ta fiche parce que c'est complet et que j'ai étais transportée *^* ! Donc je t'ajoute chez les dirigeants! (Et de deux! 8D)

Donc bienvenue à bord dans ton rôle de dirigeant et d'administrateur, tu peux commencer ton aventure sur le forum dès à présent en inscrivant ton pouvoir ici, puis en allant t'occuper des relations de ton personnage ou divaguer dans les méandres du forum ;) !

En tout cas bienvenue chez les administrateurs (les plus sadiiqueuuh!) et dans ta nouvelle maison *^*

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-zone-hominiens.forumactif.org
avatar
Messages : 53
P.V : -759
Date d'inscription : 21/05/2015
Localisation : Derrière toi

Carte d'identité
Nom Prénom : Ronan / Denavian
Groupe : Dirigeant /
Pouvoir: Onirophilie
MessageSujet: Re: Ronan [Done]   Lun 25 Mai - 10:10

Merci Eden ^^
J'ai hate de pouvoir torturer jouer ici =D

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Ronan [Done]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ronan [Done]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ronan Malloy
» Ronan le Premier Accusateur Public Suprême de l'Empire Kree
» fais des ronds avec ton bassin ♦ pv ronan
» Royal Rumble Match
» ─ Liste des Avatars Pris.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Zone ▬  :: Personnages ~ :: Entre dans la légende... :: Présentations Validées-